Présentation de l'Association des Conservateurs des Musées de Franche-Comté   |  Guide de visite  |  Librairie  |  Contactez-nous  |  Lettre d'information |  Ok
 
 
Expositions & Evènements Invitation aux voyages A la découverte des collections Nos musées
 
   
 
Accueil > A la découverte des collections > Estampes des musées du Jura > L’estampe moderne  
 
   
 
L'estampe à la première moitié du vingtième siècle
Renouvellement esthétique et technique de la gravure

Le fonds d’estampes du Musée de Dole est constitué pour cette période d’une trentaine d’estampes représentatives des divers courants de l’art et de la première moitié du vingtième siècle (Post-impressionnisme, Cubisme, Surréalisme, École de Paris).

À ce titre, des artistes de premiers plans sont représentés, tels Cézanne, Braque, Villon, Max Ernst ou encore Atlan, mais aussi des graveurs moins connus, comme Arthur-Luiz Piza ou Johny Friedlander, qui ont pourtant contribué à un renouvellement esthétique et technique de la gravure.

Cette période est effectivement marquée par un renoncement à la gravure de reproduction et l’avénement de la gravure d’art originale.

légende
Paul Cézanne, Paysage à Auvers (eau-forte, 1873)
H. 37,5 ; L. 27,8 cm
Coll. Musée des Beaux-Arts de Dole
 
 
 Technique de la gravure
 Les estampes anciennes
 Estampe et représentation de la Franche-Comté
 L’estampe moderne
 L’estampe contemporaine
 


 
 
   


 
   
Archives | Les petits plus ! | Plan du site | Association des conservateurs | Nos partenaires             Mentions légales | Crédits