Présentation de l'Association des Conservateurs des Musées de Franche-Comté   |  Guide de visite  |  Librairie  |  Contactez-nous  |  Lettre d'information |  Ok
 
 
Expositions & Evènements Invitation aux voyages A la découverte des collections Nos musées
 
 
Le musée  Les collections  Expo. temporaire  Animations  Quizz  Info. pratiques  Librairie
 
 
Accueil > Nos musées > Musée des Beaux-Arts de Dole > Le musée  
 
MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE DOLE

Le musée vous invite à la découverte de son histoire et de ses collections


Historique

Le musée des Beaux-Arts et d’archéologie est fondé en 1821 par la volonté des élus et notables locaux de redonner à la cité son ancien lustre de capitale comtoise.

Les premiers développements du musée sont redevables aux donations faites par les amateurs locaux, complétées par la suite par de précieux dépôts de l’Etat.

Depuis 1980, l’installation du musée dans le Pavillon des Officiers, bel exemple d’architecture militaire comtoise du XVIIIe siècle, permet de présenter les collections avec la qualité requise. Ainsi, est mise en oeuvre une politique de conservation et de valorisation qui permet d’entreprendre également une programmation d’expositions temporaires continue.


Façade du musée des Beaux-Arts de Dole,
Le Pavillon des Officiers (milieu XVIIIème siècle)


Les collections du musée
Un parcours de la préhistoire à l’art contemporain

Les collections sont riches de trois sections : archéologie, art ancien et art contemporain.

Deux salles au sous-sol sont consacrées aux découvertes archéologiques du Jura, du néolithique à l’époque mérovingienne.

La richesse du fonds d’art ancien rappelle la prospérité de Dole, capitale de la Franche-Comté jusqu’en 1678 : sculptures bourguignonnes et comtoises du Moyen-Age au XVIIIe siècle (G. Lullier, F.-M. Rosset, C.-F. Attiret), peintures françaises XVIIe-XVIIIe siècle (S. Vouet, E. Allegrain, Ch.-A. Coypel), école italienne (F. Albani, L. Giordano, G. Assereto) et nordique (Maître de Saint-Gilles, P. van Boucle, C. Gysbrechts).

S’ajoute à ce fonds une collection XIXe siècle (J. B. Jongkind, G. Courbet) et d’artistes régionaux (J.-D. Attiret, A. Pointelin, J. Machard, G. Brun).

Par ailleurs, l’histoire de la Franche-Comté est présentée à travers les scènes de conquêtes peintes par van der Meulen, Martin des Batailles et Martin des Gobelins.

Les collections d’art contemporain rassemblent deux courants d’artistes ayant travaillé en France à partir des années 60 et dont le centre d’intérêt a trait à l’analyse du rapport entre art et société : la Figuration Narrative (Fromanger, Rancillac, Monory, Erro) et le Nouveau Réalisme (Arman, Villeglé, Deschamps).

 
   
Archives | Les petits plus ! | Plan du site | Association des conservateurs | Nos partenaires             Mentions légales | Crédits