Présentation de l'Association des Conservateurs des Musées de Franche-Comté   |  Guide de visite  |  Librairie  |  Contactez-nous  |  Lettre d'information |  Ok
 
 
Expositions & Evènements Invitation aux voyages A la découverte des collections Nos musées
 
   
 
Accueil > Expositions & Evènements > Gérard Schlosser > Un itinéraire singulier : de la sculpture à la peinture  
 
Un itinéraire singulier : de la sculpture à la peinture

Gérard Schlosser, Boîtes IV, 1964
Collection particulière
© ADAGP, Paris, 2013


Gérard Schlosser
du 28 septembre au 26 janvier 2014
Musée des beaux-arts de Dole


Devenu peintre après avoir pratiqué l’orfèvrerie et la sculpture, Schlosser est un amoureux des formes, de la matière. Ses premières peintures révèlent, à la fin des années 50, un univers figuratif expressif. La couleur fait irruption dès le milieu des années 60, avant de s’affirmer avec une tonalité pop dès les années suivantes dans des saynètes où surgit déjà une expression charnelle.
La matière gardera aussi un sens particulier au fil de sa production artistique. Sous l’épiderme d’une couche picturale devenue lisse, l’artiste recourt à une toile enduite de sable, donnant à ses œuvres une myriade de vibrations.

En 1970, un dernier élément devait jeter les bases de sa démarche et la projeter vers une figuration singulière, l’utilisation de la photographie. Cette mutation ne sous-tend en aucun cas une quelconque vision objective du réel, car Schlosser l’exploite pour réaliser des photomontages habités par des raccourcis perspectifs improbables.

   
 
  Rétrospective Gérard Schlosser 1957-2013
 
  Un itinéraire singulier : de la sculpture à la peinture
 
  Un dialogue autour du corps : entre surprésence et absence
 
  Informations pratiques



             
 
   
Archives | Les petits plus ! | Plan du site | Association des conservateurs | Nos partenaires             Mentions légales | Crédits