Présentation de l'Association des Conservateurs des Musées de Franche-Comté   |  Guide de visite  |  Librairie  |  Contactez-nous  |  Lettre d'information |  Ok
 
 
Expositions & Evènements Invitation aux voyages A la découverte des collections Nos musées
 
   
 
Accueil > A la découverte des collections > Des sites archéologiques lacustres au Patrimoine mondial de l’UNESCO > La pêche  
 
   
 
Filet de pêche
Filet de pêche, 3 020-2 990 av. J.-C.

Les fibres végétales proviennent de l’écorce des arbres, en particulier du tilleul. L’écorce est rouie, c’est-à-dire qu’elle est mise à tremper dans l’eau ou laissée dehors, exposée aux intempéries. Elle se dégrade ainsi peu à peu, ce qui permet de séparer les fibres qui la composent.
Celles-ci sont alors tressées ou torsadées pour former des cordelettes qui sont ensuite entrecroisées pour fabriquer un filet.
Ces objets, particulièrement fragiles, nous sont parvenus très dégradés.

légende
Filet de pêche
Fibres végétales
Chalain 4
3 020-2 990 av. J.-C.
Inv. n° 2012.07.00140
 
 
 Le village néolithique de Chalain 4
 La vaisselle
 Les boîtes en écorce
 Les haches et herminettes
 Le merlin
 Les autres outils
 Les armes
 La pêche
 Les textiles et sparteries
 


 
 
   


 
   
Archives | Les petits plus ! | Plan du site | Association des conservateurs | Nos partenaires             Mentions légales | Crédits