Présentation de l'Association des Conservateurs des Musées de Franche-Comté   |  Guide de visite  |  Librairie  |  Contactez-nous  |  Lettre d'information |  Ok
 
 
Expositions & Evènements Invitation aux voyages A la découverte des collections Nos musées
 
   
 
Accueil > A la découverte des collections > La collection Essilor - Pierre Marly au musée de la lunette > XIXe siècle  
 
   
 
Le face-à-main de Sarah Bernardt

Un des quatre face-à-main ayant appartenu à l'actrice et conservé au musée de la lunette

Sarah Bernhardt [1844 – 1923] était une femme moderne qui affirmait sa liberté et sa différence à la fois dans ses choix de tragédienne et dans son style de vie bourgeois. Rien n’était trop beau pour celle que l’on surnommait « la Voix d’Or » ou « la Divine ». L’actrice accordait beaucoup d’importance à son aspect vestimentaire : ses tenues étaient toutes ornées de bijoux, le moindre accessoire étant recouvert de matières précieuses.

Pour compenser sa myopie, Sarah Bernhardt choisit donc des lunettes ornements : des faces-à-main richement décorés qu’elle glissait devant son visage, à la manière d’un masque de théâtre. Au musée de la lunette vous pourrez admirer l’un de ses modèles : un bijou incrusté de rubis et de perle, présenté devant son portrait.

légende
Face-à-main, or, rubis, fin XIXe siècle
 
 
 Moyen-Age et époque moderne
 XIXe siècle
 XXe siècle
 





 
 
   


 
   
Archives | Les petits plus ! | Plan du site | Association des conservateurs | Nos partenaires             Mentions légales | Crédits