Présentation de l'Association des Conservateurs des Musées de Franche-Comté   |  Guide de visite  |  Librairie  |  Contactez-nous  |  Lettre d'information |  Ok
 
 
Expositions & Evènements Invitation aux voyages A la découverte des collections Nos musées
 
   
 
Accueil > A la découverte des collections > Estampes des musées du Jura > L’estampe contemporaine  
 
   
 
La sérigraphie
Dernière étape de l’évolution de l’estampe
Désormais l’estampe est devenu autant un moyen de diffusion d’une production artistique que l’objet d’une recherche esthétique distincte.

Andy Warhol symbolise bien cette affirmation : la sérigraphie, dernière étape de l’évolution de l’estampe, est un moyen d’expérimentation qui sous tend le champ entier de sa création.

Il reproduit ainsi de manière mécanique des multiples à partir d’images de la société de consommation, tout en les singularisant en variant les effets de la trame d’impression ou par des jeux de couleurs différents d’une estampe à l’autre.

Les artiste de la Figuration Narrative, dont Rancillac est un représentant majeur, s'approprieront cette approche en France à partir de la fin des années 60.
légende
Bernard Rancillac, Nat Adderley (sérigraphie, 1976)
H. 49 ; L. 63 cm
Coll. Musée des Beaux-Arts de Dole
 
 
 Technique de la gravure
 Les estampes anciennes
 Estampe et représentation de la Franche-Comté
 L’estampe moderne
 L’estampe contemporaine
 


 
 
   


 
   
Archives | Les petits plus ! | Plan du site | Association des conservateurs | Nos partenaires             Mentions légales | Crédits