Présentation de l'Association des Conservateurs des Musées de Franche-Comté   |  Guide de visite  |  Librairie  |  Contactez-nous  |  Lettre d'information |  Ok
 
 
Expositions & Evènements Invitation aux voyages A la découverte des collections Nos musées
 
 
Musée Japy  Collections  Expo. temporaire  Info. pratiques  Librairie
 
 
Accueil > Nos musées > Musée Japy > Musée Japy > Frédéric Japy  
 
     
Musée Japy
Frédéric Japy
 
 
Frédéric Japy
Frédéric Japy (1749-1812) a révolutionné la production horlogère franc-comtoise en instaurant la mécanisation des procédés de fabrication des ébauches de montres, grâce à d'astucieuses machines-outils de son invention pouvant être manoeuvrées par des estropiés. Au final, la machine a remplacé l'ouvrier qualifié, le travail en atelier a supplanté le travail à domicile, la production en série a été substituée à l'article unique.
Au fur et à mesure, l'entreprise s'est diversifiée dans d'autres secteurs que ceux de l'horlogerie : mécanographie, quincaillerie étamée puis émaillée, visserie-boulonnerie, serrurerie, lustrerie, fabrication de moteurs, de pompes et d'articles pour l'armée, etc. Pour produire autant d'articles, la firme beaucourtoise a essaimé ses usines et ses cités ouvrières dans tout le Nord-Est de la Franche-Comté, employant et encadrant des milliers d'ouvriers, formant ainsi un véritable archipel industriel et paternaliste.
Mais la trop grande diversification des productions, le manque de rigueur dans la conduite des affaires et le maintien d'une gestion familiale en inadéquation avec la taille de l'entreprise ont entraîné la chute de l'empire Japy dont les dernières usines fermèrent à la fin des années 1970.
 
Première page Page précédente 1 2 Page suivante Dernière page
 
   
Archives | Les petits plus ! | Plan du site | Association des conservateurs | Nos partenaires             Mentions légales | Crédits