Présentation de l'Association des Conservateurs des Musées de Franche-Comté   |  Guide de visite  |  Librairie  |  Contactez-nous  |  Lettre d'information |  Ok
 
 
Expositions & Evènements Invitation aux voyages A la découverte des collections Nos musées
 
 
Musée de la Tour des Echevins  Collections  Expo et actualité  Info. pratiques  Librairie
 
 
Accueil > Nos musées > Musée de la Tour des Echevins > Collections > Jules Adler  
 
 
 
Jules Adler
Paysage à Septeuil; Jules ADLER

a

 
  Archéologie
 
  Les stèles funéraires
 
  La poterie sigillée
 
  Peinture
 
  Jules Adler
 

a

Jules Adler (1865-1952), peintre naturaliste, est surnommé « Le peintre des Humbles ».

Il est né à Luxeuil en 1865. En 1882, passionné par le dessin, il quitte sa ville natale pour s’installer à Paris.
Sa vocation le conduisit à suivre les cours des Arts décoratifs. Il continua sa formation à l’Académie Julian en 1883 où il est l’élève de Bouguereau et de Tony Robert-Fleury qui lui permettront d’être admis aux Beaux-arts.
En 1888, il expose son premier tableau : MISERE.
Il est reconnu pour être un historien austère et véridique de la vie populaire. Il sait émouvoir le spectateur par la vérité d’expression des visages et des mouvements.
En 1933, il inaugure son musée dans sa ville natale de Luxeuil.
Il meurt en 1952 dans une relative pauvreté à la maison de retraite pour artistes à Nogent-sur-Marne.
L’œuvre d’Adler est un ensemble de documents d’histoire sociale pendant la période de la révolution industrielle.
Il a compris l’austère grandeur du machinisme actuel. Adler s’est intéressé à la vie de l’ouvrier dans les usines, du chemineau le long des grandes routes de France. Les malheureux viennent à lui, le poète de leurs souffrances, auxquelles son art sait donner un peu de beauté.

 
Première page Page précédente 1 2 3 4 5 Page suivante Dernière page
 
   
Archives | Les petits plus ! | Plan du site | Association des conservateurs | Nos partenaires             Mentions légales | Crédits