Présentation de l'Association des Conservateurs des Musées de Franche-Comté   |  Guide de visite  |  Librairie  |  Contactez-nous  |  Lettre d'information |  Ok
 
 
Expositions & Evènements Invitation aux voyages A la découverte des collections Nos musées
 
 
Musée de la lunette  Collections  Ateliers  Infos pratiques  Boutique  Presse  Accessibilité
 
 
Accueil > Nos musées > Musée de la Lunette > Collections > La collection Essilor - Pierre Marly  
 
   
 
Les lunettes de Victoire de France
Des lunettes royales

L’extrémité des branches de cette lunette livre deux indices trahissant l’identité de sa propriétaire : une fleur de lys et des initiales « V.L. ». Cette lunette tout en argent a en effet appartenu à un membre de la famille royale de France : Marie-Louise-Thérèse-Victoire de France [1733 – 1799], encore appelée Madame Victoire, fille de Louis XV et de Marie Leszczyńska.

Les lunettes de Madame Victoire font partie des tous premiers modèles à branches. C’est une véritable révolution dans l’histoire de l’objet. Un détail nous arrête : ces premières branches paraissent bien courtes ! Elles ne s’arrêtent pas sur les oreilles, mais sur les tempes : ce sont des lunettes à tempes, garnies de velours ou de coton aux extrémités pour que la pression ne soit pas trop douloureuse. Pourquoi faire ce choix ? Au 18e siècle, les porteurs de lunettes se confondent avec les porteurs de perruque et il n’est pas question de risquer d’emmêler ces savantes coiffures...

légende
Lunettes à tempes, argent, XVIIIe siècle
 
 
 Moyen-Age et époque moderne
 XIXe siècle
 XXe siècle
 






 
   
 
   
Archives | Les petits plus ! | Plan du site | Association des conservateurs | Nos partenaires             Mentions légales | Crédits