Présentation de l'Association des Conservateurs des Musées de Franche-Comté   |  Guide de visite  |  Librairie  |  Contactez-nous  |  Lettre d'information |  Ok
 
 
Expositions & Evènements Invitation aux voyages A la découverte des collections Nos musées
 
   
 
Accueil > Expositions & Evènements > Bric-à-brac pour les dieux ?  
 
Bric-à-brac pour les dieux ?

Les dépôts d’objets métalliques à l’âge du Bronze



Evans, En Carcailles (Jura)
Dépôt d’une cinquantaine de pièces de vaisselle.
1 050 – 950 av. J.-C.
Coll. Musées de Lons-le-Saunier
Cliché : David Vuillermoz / Musées de Lons-le-Saunier


Elément décoratif en forme d’oiseau aquatique, provenant du dépôt de Larnaud (Jura)
Coll. Musée d’archéologie de Lons-le-Saunier
Cliché : David Vuillermoz / Musées de Lons-le-Saunier

Exposition du Musée d’Archéologie,
présentée au Musée des Beaux-Arts de Lons-le-Saunier,
du 20 mai au 22 octobre 2017 

L’âge du Bronze (2 500 – 800 av. J.-C.) correspond au développement de la métallurgie de l’alliage cuivre–étain, qui va modifier totalement les possibilités de fabrication de nombreuses catégories d’objets. Elle nécessite des échanges à longues distances pour permettre l’accès aux deux minerais. Dès lors, cette production métallique va prendre une importance considérable dans le quotidien, perceptible jusque dans l’organisation de la société.

En dépit de la valeur de ces nouveaux objets, on constate un phénomène de retrait de productions en bronze du circuit pour être déposées en terre, sous forme d’amas d’objets plus ou moins nombreux, cassés et d’apparence inorganisés. Longtemps, ces « dépôts » ont été interprétés comme de simples stocks de métal mis à l’abri par quelque bronzier en attendant la refonte.

L’étude précise de composition de ces ensembles permet aujourd’hui de déceler dans certains dépôts les éléments de la panoplie d’un personnage, associés à une série d’objets identiques. D’autres ne contiennent que des objets de prestige, de provenance parfois très lointaine. L’observation des objets cassés montre qu’ils ont été volontairement sacrifiés. Les lieux de déposition sont également choisis avec soin.

L’exposition se propose d’explorer toutes ces pistes et de tenter de comprendre les gestes qui ont régi ces pratiques de sacrifice d’objets et leur mise à l’écart du circuit. Elle sera illustrée par de nombreux dépôts provenant principalement de Bourgogne, Franche-Comté et Alsace.

Cette exposition est reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication / Direction générale des patrimoines / Service des musées de France. Elle bénéficie à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’Etat.

 
Télécharger le programme culturel (PDF, 497ko)
 
Télécharger le dossier de presse (5,3 Mo)
 
Télécharger le dossier pédagogique (3,1 Mo)
 
Coordonnées et horaires du musée des beaux-arts de Lons-le-Saunier
 
En savoir + sur le musée d'archéologie de Lons-le-Saunier
   















             
 
   
Archives | Les petits plus ! | Plan du site | Association des conservateurs | Nos partenaires             Mentions légales | Crédits