Présentation de l'Association des Conservateurs des Musées de Franche-Comté   |  Guide de visite  |  Librairie  |  Contactez-nous  |  Lettre d'information |  Ok
 
 
Expositions & Evènements Invitation aux voyages A la découverte des collections Nos musées
 
   
 
Accueil > Expositions & Evènements > Hector Hanoteau, un paysagiste ami de Courbet  
 
Hector Hanoteau, un paysagiste ami de Courbet


Hector Hanoteau,
Les pies du bocage, 1884,
huile sur toile, 146 x 200 cm
Ville de Decize
©Ville de Decize/François Billon


Gustave Courbet et Hector Hanoteau,
Baigneuses dit aussi Deux femmes nues, 1858,
huile sur toile, 115,4 x 155,5 cm
Paris, musée d’Orsay
©RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Michel Urtado


Hector Hanoteau,
Mon jardin en fleurs, 1879,
huile sur toile, 81,2 x 100,3 cm
Clamecy, musée d’Art et d’Histoire Romain Rolland
©Musée d’Art et d’Histoire Romain Rolland de Clamecy / Emmanuel Berry

Musée Gustave Courbet à Ornans
du 14 décembre 2013 au 21 avril 2014

Hector Hanoteau (1823-1890), peintre paysagiste, fut à son époque un artiste renommé, influent auprès de ses pairs. La prochaine exposition du musée Courbet dévoilera une quarantaine d’œuvres (peintures, sculptures, aquarelles, photographies) invitant à découvrir ou redécouvrir ce peintre aujourd’hui méconnu, qui partageait avec Gustave Courbet un même engouement pour la peinture de paysage.

Le paysage avant tout !
Hector Hanoteau est né à Decize, dans la Nièvre, le 25 mai 1823. Son goût pour la peinture s’affirme assez tôt. Il intègre l’atelier de Jean Gigoux à Paris et fréquente en parallèle l’École des Beaux-Arts de Paris.
S’il lui est arrivé de peindre quelques œuvres orientalistes lors d’un séjour en Algérie, Hector Hanoteau est avant tout un paysagiste attaché à sa région natale.

À partir de 1847 il participe chaque année au Salon, jusqu’en 1889. Reconnu pour ses toiles «si vraies, si vivantes, si sincères» (Albert de la Fizelière, L’union des Arts, 1864), les années 1860 voient sa consécration : il obtient plusieurs médailles dont une hors concours qui lui permet de voir tous ses envois acceptés chaque année au Salon sans passer par le jury.
Installé à Briet, il fonde une école de paysagisme qui sera réputée. Il travaille sur le motif, dans la Nièvre qu’il parcoure avec ses élèves. Parmi eux se trouvent Louis Marandat, Louis Tixier, Alfred Garcement et Paul Martin des Amoignes.

Un ami de Gustave Courbet
Courbet et Hanoteau étaient très proches et fréquentaient tous deux la Bohème parisienne, en particulier la Brasserie Andler.
Quelques œuvres en témoignent comme le Portrait d’Hanoteau par Courbet (1863 – collection privée) et une œuvre réalisée en collaboration, Baigneuses (1858), qui sera prêtée par le Musée d’Orsay, à l’occasion de cette exposition.

 
Télécharger le dossier de presse (PDF, 4 Mo)
 
Télécharger le communiqué de presse (PDF, 900 ko)
 
Animations autour de l'exposition
 
En savoir + sur le musée Gustave Courbet
   










 
Informations pratiques
             
 
   
Archives | Les petits plus ! | Plan du site | Association des conservateurs | Nos partenaires             Mentions légales | Crédits